Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/viacomit/viacomit.net/wp-includes/pomo/config.php:45) in /home/viacomit/viacomit.net/wp-content/plugins/qtranslate/qtranslate_core.php on line 71
Project Womb by Diddo - Viacomit Viacomit

Project Womb by Diddo


English version

Après son projet « champagne extinguisher », Diddo s’est penché sur un sujet totalement différent : la mort. Il nous dit « après la naissance, le deuxième plus grand événement de notre vie c’est la mort. Et, pourtant, à travers les cultures, notre relation avec elle reste basée sur le déni et l’ignorance. On s’est alors demandé, pourquoi la mort n’est pas traités aussi naturellement et gracieusement que la naissance ? Pourquoi ne pouvons-nous pas le percevoir d’une manière plus positive ? Et repenser les rituels qui révèleraient, plutôt que matérialiseraient, qui nous sommes vraiment ? ». Afin de donner à la mort un nouveau visage et lui permettre d’exprimer qui nous avons été et de quoi a été faite notre vie, Project Womb a imaginé une sorte de time capsule. Un réceptacle média sur lequel on aurait pris soin d’enregistrer des moments de notre vie, afin qu’elle nous reflète et nous ressemble. « Afin de s’assurer que l’histoire de notre vie continue après nous ».

After his champagne extinguisher project, Diddo worked on a very different kind of subject : death. He says : « After birth, the second biggest event in life is death. And, yet, across cultures, our relationship with it seems based on avoidance and denial.  We asked ourselves, why isn’t death treated as naturally and gracefully as birth?  Why can’t we perceive it in a more positive way?  And redesign its rituals to reveal, rather than conceal, who we really are ? ». In order to get death a new face, and express it as we lived our life, the Project Womb is working on a sort-of time capsule, a media driven on which we would have record moments from our life, so it’ll be a lot alike us. « To make sure your life story lives on ».

Derniers commentaires

Ajouter un commentaire